Pourtant, Alpha Condé a écouté Sydia !

« Sur les questions minières, je suis intervenu pour que les immenses ressources que nous tirons de l’exploitation minière soient consacrées à l’agriculture pour permettre à 75% de nos compatriotes de participer au développement économique et social de notre pays. »

Sydia Touré est en train de râler et pourtant, Alpha Condé, sur ce côté-ci l’a bien écouté. Pour preuve, dans chacune de ses interventions, à Boké, notamment, le président de la République a insisté auprès des sociétés minières afin que celles-ci investissement dans l’agriculture. L’objectif est de rendre les populations locales plus autonomes et donc enclines à se prendre en charge au lieu de tout attendre des Mines qui font souvent grise mine. D’ailleurs, récemment, une société minière a octroyé des équipements agricoles à des communautés locales, en plus des infrastructures sanitaires et scolaires.

Si avant l’arrivée de Sydia, Alpha ne s’occupait que des redevances mal orientées, aujourd’hui, il intime tous les miniers à se pencher aussi sur l’agriculture. Sydia doit au moins reconnaitre cela. C’est dire qu’il a été écouté. Mais, tout ne saurait réussir tout de suite. C’est un processus. Et c’est basique. Selon un autre constat fait par l’ex Haut représentant, « Sur l’électrification, nous n’avons pas réussi à avoir jusqu’à présent 5 ou 10% d’électrification dans ce pays. » Et de reconnaitre : «Il y a des choses pour lesquelles nous avons fait des propositions extrêmement concrètes et pour lesquelles nous n’avons obtenu aucun résultat. Donc nous allons revenir sur ces questions-là et nous allons les porter surtout à la connaissance de la population. Ce qui n’avait pas été correctement fait. Et aussi le porter à l’Assemblée nationale où nous avons le présent groupe parlementaire. »

C’est tant mieux !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.