Le président mauritanien à Conakry : le faux bond de Dalein Diallo !

Il était invité, mais il n’a pas pu être de la partie. Dalein Diallo, devrait, en sa qualité de chef de file de l’opposition, statut voté récemment au Parlement, suite à la proposition d’Alpha Condé a fait un faux bond au cérémonial d’accueil du président mauritanien, alors en visite à Conakry, lundi. Le président de l’UFDG parle de coïncidence de programmes mais surtout du choix qu’il fait sur la conférence de presse en lieu et place des honneurs.

Voici plutôt les précisions du chef de file de l’opposition. Je prendrais ma place dans le protocole d’Etat : « Je ne le rejetterai pas. Mais aujourd’hui, compte tenu de l’importance de l’ordre du jour, compte tenu de la conférence de presse, je ne suis pas allé à l’aéroport. J’ai préféré venir ici parce que c’était important pour moi de venir ici. Là-bas, j’étais un complément d’effectif mais ici, je suis moins complément d’effectif. Mais prochainement, ne soyez pas surpris de me voir à l’aéroport comme chef de file de l’opposition dans le protocole d’Etat. »

Il reviendra sur les péripéties de son statut, lequel statut, qu’il incarne déjà selon lui. « L’Assemblée nationale a décidé de créer une loi reconnaissant le statut de chef de file et de déterminer sa place dans le protocole d’Etat. La loi a été adoptée et promulguée. Je dis encore, je ne fais pas de politique pour être chef de file de l’opposition mais pour être président de la République. En attendant, j’accepte, je l’étais déjà. » A bon entendeur salut !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

  1. […] Le président mauritanien à Conakry : le faux bond de Dalein Diallo ! […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.