Président Trump, an III : zone de confort

Après une semaine marquée par l’audition explosive au Congrès de son ancien avocat, Michael Cohen, et par l’échec des négociations avec la Corée du Nord, Donald Trump a tenté de reprendre la main en ressassant des arguments maintes fois entendus lors d’un long discours.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.