Présidentielle 2015 : Bambéto secoué par un bref incident entre militants

Dimanche après-midi, la tension était vive entre militants de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) et ceux du RPG Arc-en-ciel au quartier de Bambéto dans la commune de Ratoma. Un bref accrochage a été enregistré entre les deux camps, au cours de meetings s’inscrivant dans la campagne électorale de la présidentielle du 11 octobre 2015.

L’incident fut de courte durée mais il a failli semer le désordre sur l’axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa. Tout est parti de la volonté des partisans du parti au pouvoir d’organiser un rassemblement de soutien au président Alpha Condé, candidat à sa propre succession. Aux environs de 14 heures, des jeunes habillés aux couleurs du RPG ont commencé à débarquer dans le quartier, considéré comme étant un bastion de Cellou Dalein Diallo.

Cet afflux a alors irrité certains militants de l’ancien Premier ministre et principal adversaire de Condé, qui faisaient une démonstration de force à travers une parade de la section motard sur la route «Le Prince».

Ainsi, la tension est montée d’un cran entre les deux camps. Les belligérants se sont échangés quelques pierres avant l’intervention des forces de l’ordre. Les partisans du président Alpha Condé se sont repliés à Soloprimo où ils ont pu tenir leur rassemblement sous l’œil vigilant des services de sécurité.

Par contrainte d’affrontements, plusieurs pickups de la Police et de la Gendarmerie y restaient sur place dimanche en début de soirée. Signe de précarité du calme.

Bien qu’il n’y ait pas eu des incidents majeurs depuis le lancement de la campagne électorale, le 10 septembre dernier, quelques accrochages sont cependant à déplorer. C’est le cas à Kaloum où des partisans de l’Union des forces républicaines (UFR) de Sidya Touré ont été pris pour cible par un groupe de jeunes se réclamant de la mouvance présidentielle, le week-end dernier.

Selon plusieurs sources, des affrontements plus ou moins violents ont également secoué la commune urbaine de Koundara, ville située à 600 kilomètres au nord de la capitale, Conakry, entre samedi soir et aujourd’hui dimanche. Là encore, ce sont des militants du RPG Arc-en-ciel qui se sont affrontés avec ceux de l’UFDG accusés d’avoir tenu un slogan hostile au locataire de Sékoutoureyah. Il y aurait eu plusieurs blessés et des dégâts matériels de part et d’autres.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.