Présidentielle 2015: El hadj Sékhouna Soumah détient-il la clé électorale en Basse Guinée?

Cette question est certes banale, mais elle a tout son poids dans le débat politique guinéen et en particulier dans la région de la Basse-Guinée, où l’homme bénéficie d’une grande notoriété.

À l’approche de la présidentielle, prévue le 11 octobre prochain, l’ancien et très puissant président de la Commune rurale de Tanéné sous l’ère Conté, El hadj Sékhouna Soumah, parce que c’est de lui qu’il s’agit, devenu ‘’le Kountigui’’ de la Basse-Guinée, fait l’objet de plusieurs convoitises de la part des leaders politiques en compétition.

Considéré jusque-là comme militant de premières heures de l’UFDG de Cellou Dalein Diallo avec qui il entretient des bonnes relations d’amitié, El hadj Sékhouna Soumah, a par le passé exprimé tout attachement aux idéaux de Cellou Dalein Diallo, malgré les multiples tentatives de récupération pour qu’il bascule dans le camp présidentiel.

Mais la récente visite du Président Alpha Condé à son domicile à Tanéné et la déclaration publique du Kountigui de la Basse Guinée (Chef coutumier en langue nationale soussou) porte à croire qu’El hadj Sékouna Soumah a changé de camp.

Une situation qui a amené d’ailleurs le parti de Cellou Dalein Diallo de dépêcher une délégation à Tanéné, conduite par l’épouse du leader de l’UFDG, Hadja Halimatou Dalein Diallo, accompagnés de certains députés du parti. Voyant la nature de la convoitise, El hadj Sékouna Soumah a tout simplement déclaré qu’il reste désormais neutre pour éviter de diviser les fils et filles de la Guinée.

Connu pour son ‘’franc-parler’’ et sa capacité de mobilisation, El hadj Sékhouna Soumah, peut-il influencer sa communauté en cette période électorale ? Pourquoi tant d’agitations après sa déclaration magnifiant les acquis du président Alpha Condé et son gouvernement ? Quelle est la raison de toutes ces convoitises ? Détient-il la clé électorale en Basse Guinée ?

Ancien ami de Conté, le Kountigui de la Basse Guinée reste tout de même un homme influent dans la région. C’est pour toutes ces raisons que des sources bien informées rapportent que des proches du régime, dont l’homme d’affaire Kerfalla KPC Camara aurait tenté de lui rapprocher avec le président Alpha Condé, en prélude de la présidentielle du 11 octobre prochain.

Déjà, des voix se lèvent dans la région pour désapprouver l’attitude du Kounditgui de la Basse Guinée qui fait des déclarations en faveur d’un camp ou d’un autre, qui selon eux, n’engagent pas toute la communauté de la Basse Guinée.

Il y a quelque mois, on se rappelle, le Doyen El hadj Boubacar Biro Diallo, ancien président de l’Assemblée nationale, a au cours d’une visite du Chef de l’Etat à Mamou, déclaré remettre la clé de la victoire à l’actuel locataire du Palais Sékhoutouréya, pour la présidentielle du 11 octobre prochain.

El hadj Sékhouna Soumah veut-il emprunter les pas d’El hadj Boubacar Biro Diallo ?

L’avenir nous le dira.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.