Présidentielle 2015 : la Cour constitutionnelle rejette la demande de report du scrutin

La Cour constitutionnelle a rejeté  la demande de report du scrutin présidentiel de ce dimanche formulée par les sept candidats qui affrontent le président sortant Alpha Condé. L’institution dirigée par Kélèfa Sall a justifiée cette décision par «défaut de qualité».

Selon le communiqué de la cour, la requête l’interpellant n’est signée par aucun des six candidats qui demandent le report. Sauf boycott, sept candidats dont une femme vont affronter celui du RPG Arc-en-ciel ce dimanche.

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a affirmé mercredi qu’elle était prête à organiser une élection libre et transparente à la date indiquée, c’est-à-dire le 11 octobre. Pour l’institution, la demande de report de la présidentielle n’est pas débattue en son sein.

Vendredi, quatre commissaires issues du rang de l’opposition se sont désolidarisées du processus électoral. Au cours d’une conférence de presse, ces dames ont marqué leur désapprobation de la date du scrutin.

Les principales formations de l’opposition en lice devraient annoncer ce samedi leur décision de participer ou non au scrutin, dont le chef de file a dores et déjà prévenu qu’il ne se soumettrais pas aux résultats qui seront prononcés par la CENI qu’il juge incompétente et partisane.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.