Présidentielle en Guinée : Dalein dénonce l’indifférence de la CEDEAO

Alors que les résultats de la présidentielle qui tombent au compte goutte, l’opposant Cellou Dalein Diallo qui s’est autoproclamé lundi vainqueur du scrutin avec 53% des voix, dénonce l’indifférence la Communauté internationale.

S’exprimant chez nos confrères sénégalais, le candidat de l’UFDG reproche à la CEDEAO d’indifférence devant la dégradation de la situation politique en Guinée.  

«Je n’ai pas manqué de dénoncer l’indifférence de la CEDEAO. Depuis un an, nous sommes en train de manifester, depuis un an, Alpha est en train de massacrer la population. Nous avons souhaité que la CEDEAO vienne nous aider pour qu’on dialogue, puisque le tyran ne veut pas de dialogue, nous avions des arguments, si nous étions autour de la table, pouvoir obtenir quelques résultats. Il n’y a pas de dialogue, c’est la confrontation dans les rues. Nous avons fait appel à la CEDEAO, attirer son attention sur les violations, la CEDEAO n’est jamais venue. On n’a pas manqué de reprocher à la CEDEAO ce manque d’attention», a indiqué Cellou Dalein Diallo.

Au cours d’une conférence de presse consécutive à la déclaration préliminaire de la mission d’observation électorale de la CEDEAO et l’Union Afrique, mardi, le commissaire aux Affaires Politiques, Paix et Sécurité de la CEDEAO, Général Francis Béhanzin, répondant à la question d’un journaliste sur l’auto-proclamation de Cellou Dalein Diallo comme vainqueur de la présidentielle, a tout simplement déclaré aux hommes des médias que:

« C’est bien dommage que cela arrive sous le toit guinéen, sous le toit d’un peuple fier, sur le territoire d’un peuple digne et sur le territoire d’Almamy Samory Touré. Vous avez entendu un communiqué des Nations Unies, de l’Union Africaine et de la CEDEAO sur la question. Si nous voulons bâtir le pays, nous devons éviter le désastre et le chaos. Parce que c’est Dieu qui donne le pouvoir », a rappelé l’émissaire de la CEDEAO.

Jusqu’où ira l’opposant guinéen ?

L’avenir nous le dira !

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.