Primature: le rêve brisé d’Ousmane Kaba !

«Moi, Premier ministre, il y aura des routes et de l’électricité en Guinée. Parce qu’il faut entrer dans le gouvernement pour travailler et pour aider le grand-frère, mais pas à n’importe quelle condition et ne pas faire n’importe quoi. Moi, je suis prêt à aider le professeur à améliorer la gestion du pays. »

C’est à la limite une imploration que le leader du PADES avait faite, il y a juste quelques jours. Aujourd’hui, ce rêve est brisé. Complètement. Certains avaient quand même parié sur sa venue à la tête de la Primature, malgré que celle-ci soit jusque-là attribuée à la Basse-côte. Mais, connaissant Alpha Condé dans sa politique de déni, Ousmane Kaba lui-même salivait. Il sait qu’il jouit d’une certaine proximité avec le Palais, lorsque qu’en 2011-2013, il fut nommé par le président Alpha Condé, conseiller, Ministre chargé du Bureau de la Stratégie à la Présidence de la République. Il jouit aussi de son statut d’ancien député RPG en qualité de président de la Commission des Affaires économiques et financières, du Plan et de la Coopération, dont il sera dessaisi en 2017 avant de devenir par la suite président du parti des démocrates pour l’espoir (PADES). Mais, Ousmane Kaba sait aussi que le RPG ne le porte pas trop dans son cœur, malgré qu’il ait reconnu les résultats, pour autant frauduleuse, notamment à Kankan. Cela n’a donc pas suffi pour revenir parmi les siens.

Makanera avait alors bien vu : «Pour nous, Ousmane ne peut pas être un bon Premier ministre. Pour nous, il peut être un mauvais Premier ministre. Mais comment peut-il être un bon Premier ministre alors qu’il ne partage pas notre politique ? La première chance de réussite pour un groupe, c’est partager la même vision. Si vous ne partagez pas le même point de vue, vous ne pouvez pas réaliser l’objectif commun. Ousmane Kaba sur beaucoup de domaines ne partage pas notre point de vue. Il n’est pas de la mouvance présidentielle, il ne peut pas être notre Premier ministre pour réaliser l’objectif contraire à sa politique. »

Tout n’est tout de même pas perdu pour le PADES. Il reste à savoir quel poste lui sera-t-il proposé, car, imbu de sa personne, Ousmane Kaba ne serait pas prêt à prendre n’importe quelle offre. Les prochains jours on sera fixé.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

  1. bateka dit

    Décidement Dr. Ousmane Kaba connait mal Alpha Condé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.