Prix du carburant : Toujours pas d’accord

En dépit de longues et fatigantes qui ont duré jusque dans les profondeurs de la nuit dernière, le gouvernement et les syndicalistes n’ont pas réussi à s’accorder sur le prix du carburant à la pompe. Pourtant sur les autres points, de part et d’autres, les concessions ont permis d’aboutir à un consensus. Au total, ils se sont accordés autour de 12 des 13 points qui font la plateforme revendicative du mouvement syndical. Mais regard du caractère stratégique du dernier point autour duquel achoppent les débats, les résultats paraissent maigres.
Le gouvernement n’a pas évolué d’un seul pas à propos de la baisse du prix du carburant. Il reste cantonné sur sa requête d’un moratoire. En face, les syndicalistes, de leur part, ne démordent. Ils exigent et conditionnent toute levée du mot d’ordre de grève à la réduction, ne serait-ce que symbolique du prix du carburant à la pompe. Les positions demeurant figées sur cette question, les deux camps se sont quittés sans un accord suspendant ou levant la grève. Toutefois, les délégués syndicaux devront, une nouvelle fois, rendre compte à leurs mandants. Ce après quoi, ils iront de nouveau retrouver la partie gouvernementale pour transmettre le message à eux confiés par la base.
D’ici là, la grève se poursuit ce jeudi.
Anna Diakité, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.