Procès de Moussa Moise : Le parquet a adopté « une chaise vide », selon son avocat

Initialement prévu le 25 décembre puis reporté au 26 décembre en raison du férié, le procès de Moussa Moise Sylla, journaliste à HADAFO Média, n’aura finalement pas lieu. Et pour cause, le parquer a adopté une stratégie de « une chaise vide », selon l’avocat de notre confrère.

« Le procès n’aura pas lieu ! Le parquet ne nous a rien dit. Donc, il a adopté une chaise vide. Est-ce qu’ils n’ont pas abandonné les poursuites ? Je pense qu’ils ont abandonné les poursuites ; sinon, on nous aurait rappelés pour nous dire que c’est aujourd’hui. D’abord, ils ont fixé à une date non ouvrable ; et, le procureur n’est même pas là ! Nous avons pris tous les renseignements au niveau du tribunal, ils nous ont dit RAS. Ils nous ont demandé de rester tranquilles. Donc, chacun de nous va rester tranquille. Si le procureur tient à engager des poursuites ; et bien, il nous avertira par voie d’huissier. Tout ce que je peux dire, c’est que nous restons à l’écoute. Mais, tout porte à croire que les poursuites sont abandonnées », a-t-il précisé Me Salifou Béavogui, qui s’exprimait chez nos confrères de Guineematin.com.

En novembre dernier, notre confrère avait été inculpé pour ‘’atteinte au secret de la défense nationale’’, après des révélations faites au cours d’une émission des ‘’Grandes Gueules », sur la défectuosité des équipements et matériels militaires.

Son convocation au PM3 avait suscité la colère des journalistes guinéens.

Alexis Lamah , Kababachir.com  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.