Procès des militaires retraités : Vers le verdict

Le lieutenant-colonel Jean Dougo Guilavogui et ses quatre co-accusés seront bientôt fixés sur le sort. Précisément, le verdict est annoncé pour le 24 mars prochain. Poursuivis pour délit d’attroupement illégal, outrage et diffamation contre le chef de l’Etat et les membres de son gouvernement, ils ont eu droit hier aux plaidoiries des différents avocats et au réquisitoire du procureur. C’était au Tribunal de première instance (TPI) de Mafanco qui les juge.

Bien que présenté comme le cerveau de la bande, le lieutenant-colonel Jean Dougo Guilavogui n’est, aux yeux du procureur Aly Touré, coupable de délit de presse. En conséquence, la seule sanction requise contre lui, c’est le paiement d’une amende estimée 3 millions de GNF. En ce qui concerne ses compagnons d’infortune, coupables selon le procureur des infractions d’attroupement illégal et d’outrage au chef de l’Etat, huit mois d’emprisonnement ferme et une amende de 2 millions de GNF sont requis.

Quant à l’avocat de la partie civile, Me Jaochim Billimou, il n’est pas particulièrement sévère non plus. Bien que convaincu de la culpabilité des prévenus, il ne sollicite néanmoins qu’une amende d’un franc symbolique. Enfin, Me Salifou Béavogui de la défense, plaide la relaxe.

Finalement, c’est à se demander si la justice ne cherche pas qu’une manière plus ou moins honorable de sortir d’un dossier en apparence vide.

Anna Diakité, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.