Rabiatou huée par des militantes de l’UFDG au domicile de Cellou Dalein

La présidente du Conseil Economique et Social, Hadja Rabiatou Sérah Diallo, a passé un quart d’heure ‘’chaud’’ mercredi dernier au domicile du Chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo. Venue calmer les esprits et transmettre un message de paix en compagnie des certains acteurs de la Société et le Médiateur de la République, le Général Facinet Touré, l’ancienne syndicaliste a échappé de plus belle à un lynchage.

Des militantes de l’UFDG très remontées contre elle, se sont mises à insulter l’ancienne présidente du Conseil national de Transition en lançant des termes pas honorable. ‘’Tu a vendu ta dignité, tu n’a pas honte… ‘’, Voilà entre autres des injures dont elle a fait l’objet.

Son rapprochement avec le président Alpha Condé est vu comme une trahison par les militants de l’UFDG, auxquels elle avait appelé en 2007, à sortir dans la rue pour contester le pouvoir du Feu Général Lansana Conté, lors d’une grève déclenchée par l’inter centrale syndicale.

On se souvient, lors de cette grève de 2007 qui avait secoué la Guinée, Rabiatou Sérah Diallo, alors syndicaliste,  avait déclaré : ‘’Si je mets le feu sous la marmite, en tant que mère de famille, c’est pour préparer quelque chose à donner aux enfants’’ avait lancé la syndicaliste au représentant du gouvernement d’alors, qui n’est autre que Aliou Condé, ancien ministre des Transport, qui occupe aujourd’hui le poste de Secrétaire général de l’UFDG de Cellou Dalein Diallo et député à l’Assemblée nationale. Et comme hasard, c’est elle qui appelle au calme aujourd’hui, en sa qualité de présidente du Conseil Economique et Social.

Interviewée sur les ondes de Radio France Internationale, elle lancera une petite phrase assassine à la face du président : « Je ne peux pas choisir un individu au détriment de tout un peuple si je n’ai pas un intérêt personnel », avant d’ajouter « nous n’avons pas compris le déplacement d’un chef d’Etat vers la sûreté pour aller libérer des voleurs ».

Depuis la présidentielle de 2010, Hadja Rabiatou Sérah Diallo a perdu toute crédibilité aux yeux des partisans de Cellou Dalein Diallo et se rapproche d’avantage de son principal adversaire, le président sortant Alpha Condé.

Alpha Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.