Radicalisation du débat politique : La HAC exprime sa vie préoccupation!

Face à la radicalisation du débat politique consécutive à la crise qui secoue depuis plus d’une semaine la région de Boké, et la crise politique liée au retard de la tenue des élections locales, la Haute Autorité de Communication (HAC), interpelle les hommes des médias dans le traitement de l’information.

Dans un communiqué, la HAC  demande aux  médias guinéens de ‘’prendre conscience de leur rôle central dans le processus d’édification d’une société guinéenne démocratique, pacifique  et économiquement prospère…’’

Lisez le Communiqué de Presse en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.