Rapports orageux entre Conakry et Dakar : la position de Bah Oury…

Les rapports désormais orageux entre Conakry et Dakar intéressent presque tout le monde. En Guinée, des compatriotes au pays ou en exile débattent de la friction. Pour Bah Oury, un opposant en exile indexe carrément Alpha Condé qui « a giflé les autorités sénégalaises en refusant l’atterrissage  de l’hélicoptère transportant le jeune guinéen malade et guéri d’Ebola. »

Comme si cela ne suffisait pas, l’opposant trouve d’autres causes dans ce qu’il appelle  « l’interception temporaire de la cargaison contenant 20 millions de dollars dans un petit aéronef à l’aéroport Léopold Sédar Senghor. » Selon Bah Oury, cette cargaison de devises nous indique qu’au-delà de tous les problèmes, « nous avons encore un grave problème de blanchissement et de narcotrafic grandissant dans notre pays. Qui dit narcotrafic ou blanchissement dit forcément violence et instabilité. »

S’agissant du prochain sommet de l’OIF à Dakar, l’opposant dit que c’est un symbole et mieux que cela, «c’est une grande victoire pour le Sénégal pour montrer qu’il y a une  continuité, une évolution harmonieuse et que de génération en génération le flambeau se transmettra. C’est à l’honneur du Sénégal, c’est sa fierté. On souhaite que cela continue et que le Sénégal soit un modèle sur l’évolution politique des institutions  et sur une pratique politique civilisée quels que soient les bords opposition ou Mouvance auxquels la personne appartienne. »

Jeanne FOFANA, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.