Rapprochement PEDN-UFR : la réaction de l’UFDG !

Sydia Touré un allié de l’UFDG lors de la présidentielle passée puis lors des législatives a signé une déclaration sur la vie socio-économique et sanitaire du pays, avec Lansana Kouyaté. Les commentaires vont bon train dans la cité. L’UFDG a réagi.

Mais le président de l’UFR est formel : « On a exprimé notre vision de ce qui se passe aujourd’hui. Quelle est la situation de notre pays au jour d’aujourd’hui ? Au delà de tout débat totalement politicien, notre pays est en déclin. La Guinée est un pays qui est aujourd’hui dans une situation désastreuse. Je ne parle pas du plan sanitaire, mais des conditions de vie de nos populations qui sont de plus en plus déplorables. La seule solution que nous avons à cela, c’est faire l’alternance l’année prochaine. Qu’on accorde nos points de vue par rapport à cela. C’est avec l’unité nationale et la recherche du consensus que tous ensemble, nous pouvons inverser cette situation. Apporter une alternance conviendra à tous les guinéens, et permettra à notre pays de redémarrer. Je crois que c’est normal en tant que politicien que nous ayons une telle démarche. »

Du côté de l’UFDG, par la voix du secrétaire général Aliou Condé, la récente déclaration commune signée entre les partis politiques UFR et PEDN, n’est pas faite contre le parti de Cellou Dalein Dialo. Mais une « réaffirmation » de la position de l’opposition sur la gouvernance actuelle de la Guinée. Il dénonce le fait que des Guinéens font « beaucoup d’amalgames » car, après tout, entre son parti et celui de Sydia, il y a juste une « alliance électorale ». De l’avis de l’UFDG, il n y a pas de mal en cette déclaration que les uns et les autres veulent polémique. Il reste cépendant clair, que l’UFR et l’UFDG n’auront plus grand-chose à se partager. Nous y reviendrons !

Jeanne FOFANA, kabanews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.