Recomposition partielle de la CENI : Alpha Condé tranche le cas Ramatouye Bah

Le président Alpha Condé a, dans un décret lu sur la télévision nationale (RTG), confirmé la désignation de Ramatouye Bah à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) conformément à l’accord politique signé le 20 août dernier entre la mouvance présidentielle et l’opposition. Cette décision du chef de l’État met ainsi fin à la mésentente causée par l’opposition du RPG Arc-en-ciel au choix de Mme Bah accusée de “développer un acharnement, voire une attitude de haine viscérale  à l’égard de la majorité présidentielle”.

Jeudi dernier, le président Condé avait confirmée la nomination de Mme Hadja Saran Kandé du parti de l’UFR à la CENI, laissant le cas de l’autre candidate dans un flou total. Cela avait inquiété les observateurs qui craignaient de voir la Guinée se plonger dans une nouvelle crise politique, après celle qui avait éclaté au lendemain de la publication par la CENI du chronogramme électoral de scrutins présidentiel et communaux.

Reste à savoir maintenant si Ramatouye Bah qui représentera le Parti Guinéen pour la Renaissance et le Progrès (PGRP) dirigé par son époux Alpha Ibrahima Sila Bah saura relever le défi qui l’attend et surtout ne pas “polluer le climat de sérénité dont la CENI a besoin en cette période électorale”.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.