Reçu à la Brigade de Kipé, Dalein reste sceptique quand à la suite de la procédure

Dans le cadre de l’enquête qui l’attaque qui a visé son cortège, le 23 octobre dernier lors de la marche interdite de l’opposition républicaine, Cellou Dalein Diallo a été entendu par la Brigade de Recherche de Kipé.  Les enquêtes vont s’ouvrir, mais le Président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée ne semble pas rassurer quant à l’issue de ces enquêtes. Au sortir de l’audience, le leader de l’opposition revient sur ses entretiens avec les officiers de la police judiciaire :

« J’ai été invité à apporter mon témoignage par rapport à la tentative d’assassinat dont fait l’objet. J’ai été entendu sur PV naturellement. Les officiers de la police judiciaire ont été très courtois, mais nous sommes dans un contexte de crise de confiance énorme entre l’Etat et tous ses démembrements et les citoyens, surtout l’opposition. Je ne suis pas sûr qu’ils puissent se soustraire de l’influence négative des autorités administratives. Mais pour l’instant, moi en tant que citoyen, je suis venu apporter toute ma contribution à la manifestation de la vérité. Mais je suis sceptique quant à leur capacité d’être objectif et de tirer des conclusions contraires à la volonté d’Alpha Condé », a fait savoir le Chef de file de l’opposition guinéenne.

Face à la crise socio-politique qui prévaut dans le pays, l’opposition ne lâche pas prise. Cellou Dalein Diallo et ses pairs comptent défier les autorités qui ont interdit toute manifestation politique et sociale dans le pays.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.