Remous sociaux à l’intérieur du pays : la position de Dalein

Ceux qui s’attendaient à une condamnation systématique de l’UFDG, suite aux revendications des populations, qualifiées mêmes de légitimes par certains cadres mêmes du RPG dont Kassory, Damaro risquent d’être déçus.

Le président de l’UFDG n’a donc pas voulu déroger au politiquement correcte. Il est bien dans son rôle de défendre les populations à qui Alpha Condé a promis des châteaux en Espagne.

« Ce qui se passe à Kérouané, Beyla, Kouroussa, je voudrais ici et à votre nom exprimer la solidarité de l’UFDG avec les populations de ces localités qui se sont exposées à des violences ; des violences ont été exercées contre nos citoyens, parce qu’ils réclamaient leurs droits légitimes ; des promesses non tenues. Nous sommes de cœur avec eux », témoigne Dalein Diallo. Regrettant le fait que beaucoup sont arrêtés et emprisonnés à Nzérékoré.

Cette position du leader de l’UFDG a été naturellement mal accueillie par certains militants du parti au pouvoir établis dans les zones où se déroulent les revendications. Ces RPGiste crient au complot ourdi contre le parti au pouvoir. La rengaine, quoi !

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.