Rencontre opposition et ONU : pourquoi Doré a été ignoré ?

Le représentant spécial des Nations-Unies en Afrique de l’ouest, Mohamed Ibn Chambass était récemment à Conakry pour tenter de dénouer la crise politique voulue et entretenue par le pouvoir. C’est ainsi qu’il a rencontré les acteurs politiques de l’opposition républicaine. Mais sans Jean-Marie Doré qui a pourtant annoncé son retour parmi ses anciens ex-pairs. Le président de l’UPG a été tout simplement ignoré.

Selon des sources, l’ex-Premier ministre n’avait pas été informé, « Sinon regrette-t-il, c’était une occasion de donner le point de vue de mon parti. Mais j’étais très occupé à des activités d’organisation de mon parti et j’ai appris très tard, le lendemain de la rencontre. Je savais que le représentant spécial de Ban Ki Moon était en Guinée, mais je ne connaissais pas le calendrier des rencontres. Et ceux qui ont assisté à la rencontre n’ont pas cru devoir m’en informer. »

Avait-il vraiment besoin d’être informé par Aboubacar Sylla ou autres pour qu’il vienne ? Jean-Marie Doré pense que non. « Je n’ai pas besoin d’être invité. Quand on demande les partis politiques, je n’ai pas besoin de l’invitation de quelqu’un », tranche-t-il. Ce qui est évident, « En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi. »

A chacun de le méditer.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.