Répression des manifestations politiques : Hady Barry charge Fodé Oussou Fofana

Alors que l’opposition guinéenne appelle ses partisans à une nouvelle manifestation le 4 octobre, à la dernière assemblée générale hebdomadaire du RPG/Arc-en-ciel ce samedi 30 septembre, des cadres du parti au pouvoir ont ridiculisé leurs adversaires politiques. Dans son intervention, Hady Barry — par ailleurs secrétaire général du ministère des Affaires étrangères — par exemple s’en est pris au vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG). Selon lui, le leader de l’opposition Cellou Dalein Diallo est pris en otage par son collaborateur Fodé Oussou Fofana.

À en croire ce transfuge de l’UFDG, le chef du groupe parlementaire Libéral-démocrate aurait obligé le chef de file de l’opposition « à signer l’exclusivité d’achats de produits [pharmaceutiques] dans sa pharmacie » lors des manifestations politiques souvent réprimées dans le sang par les forces de sécurité. En clair, accuse M. Barry, le vice-président de l’UFDG profite de la souffrance des militants et sympathisants de son parti pour se remplir les poches. « Il y a un monsieur qui a intérêt à ce qu’il y ait des marches. Vous savez, quand il y a des marches, il y a des blessés. Et quand il y des blessés, on a besoin de médicaments. Et il se trouve qu’il y a quelqu’un qui a une pharmacie par terre à Kaloum ».
Plus loin, il demande à Fodé Oussou Fofana de dire « comment il a fait pour renflouer sa pharmacie », avant de se moquer des opposants qui « marchent » à bord de leurs véhicules. « Quand on marche, on descend de sa voiture » et non le contraire. Hady Barry a en outre interpellé les adversaires du président Alpha Condé qui envisagent d’organiser de nouvelles manifestations dans les prochains jours sur le sort des enfants. « Les gens qui demandent à des enfants ne sachant même pas ce qu’ils font de descendre dans la rue, s’ils sont responsables, ils devaient les encourager à aller à l’école », a-t-il estimé.
Thierno Diallo, Kababachir.com
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.