Reprise des manifestations de rue : le PEDN n’a pas (encore) décidé de sa participation ou non

Si le Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN) a récemment réaffirmé son appartenance à l’opposition guinéenne, il risque cependant de se démarquer de la ligne qu’entendent adopter ses pairs pour la satisfaction de leurs revendications.

Ce weekend un cadre du parti a annoncé que le PEDN n’a pas encore décidé de participer ou non aux manifestations de rue projetées par certains adversaires du président Alpha Condé, pour demander à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de revenir sur son chronogramme sur la tenue des élections locales et au gouvernement de baisser le prix du carburant à la pompe.

Pour Mohamed Cissé, l’opposition a souvent organisé des marches dont la plupart s’est terminée par la mort d’hommes. Mais, déplore-t-il, « Nous avons toujours donné l’occasion au pouvoir d’accuser et de faire de ces morts des “morts inutiles”. À la place des manifestations, ce membre du Secrétariat aux relations extérieures prône la proposition d’actes concrets.

Prenant l’exemple sur les arguments du gouvernement selon lesquels les caisses étatiques sont vides, M. Cissé estime que les opposants peuvent proposer des coupures budgétaires sur les dépenses qui ne sont pas «forcément nécessaires». Pour lui, cela aiderait à «augmenter les recettes à travers des taxes non couvertes».

Le PEDN qui s’est retiré de l’alliance Arc-en-ciel qui avait permis à Alpha Condé de remporter le second tour de l’élection présidentielle de 2010 avait rejoint pleinement l’opposition républicaine quelques temps après, pour participer à la lutte pour l’instauration d’une véritable démocratie en Guinée.

Il y a quelques jours, des folles rumeurs faisant état du départ de cette formation politique ont circulé dans certains médias avant d’être vigoureusement démenties par son chargé de communication François Bourouno.

Dans les prochaines semaines ou mois, on saura si le parti de l’ancien Premier ministre Lansana Kouyaté et les autres partis membres de l’opposition guinéenne dansent vraiment la même musique.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.