Restauration autorité de l’Etat : l’UNR demande l’application de la loi

La promotion de l’impunité avec Alpha Condé ne semble plus émouvoir quelqu’un. L’autorité de l’Etat est bafouée, foulée au sol. Mercredi matin, un cadre d’un parti allié au RPG s’est insurgé contre les mouvements des élèves orchestrés par un vent de grève d’enseignants.

Patrice Camara demande l’application de la loi sur ces enseignants qu’il qualifie, de « perturbateurs de la République » qui jouent au « coup d’Etat ». Et de conclure : « La Guinée n’est pas un jouet ».

Il y a quelques jours, c’est un cadre du RPG qui interpellait Alpha Condé. Damaro Camara, député de la majorité présidentielle s’est dressé contre le manque de sanction à l’endroit de ceux qui commettent des délits. Selon Damaro Camara, Alpha Condé ne sanctionne jamais. Pourtant, reconnait-il, « On l’insulte tous les jours pour qu’il sanctionne. Celui qui dit un troisième mandat alors qu’il ne sanctionne même pas celui qui l’insulte. Il ne sanctionne pas, c’est ce que je lui reproche d’ailleurs. On l’insulte tous les jours, les députés l’insultent, les citoyens l’insultent, l’opposition l’insulte au-delà de l’acceptable. »

Ce député interpelle donc Alpha Condé pour que la Loi s’applique à tous : « Non seulement les oppositions, n’importe quel citoyen hors la loi, doit être sanctionné quel qu’il soit; qu’il soit de la mouvance, de l’opposition ou qu’il soit un citoyen simple. »

Pour Damaro Camara, « L’impunité est inacceptable. C’est une réalité dans notre pays pour imposer l’autorité de l’Etat ça y va de ceux qui détournent les deniers publics jusqu’au taxi maître qui se refuse de se mettre entre les deux lignes d’une route tracée et qui se permet de tourner en pleine rue pour créer un embouteillage, ça va à tous les niveaux. La sanction doit être à tous les niveaux et des ministres doivent prendre leurs responsabilités. »

L’impunité est admise comme devise en Guinée. Autant récidiver !

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.