Retard des élections communales: La mise en garde du porte-parole de l’UFR

La date des élections communales se fait encore attendre, alors que la présidentielle, prévue cette année approche à grands pas. En tout cas l’opposition réitère son refus catégorique de voir les deux scrutins couplés. Au sein de l’union des forces républicaines, la question fait débat. Le porte-parole de l’ufr espère que les acteurs politiques finiront par trouver une solution. Sans quoi, il ne cache pas la fermeté des opposants d’en découdre avec le régime CONDE.

 « La date de l’élection présidentielle est une date constitutionnelle. Donc, j’espère qu’on ne sera pas amené, en tant qu’opposition à contraindre le pouvoir de respecter cette date. Mais si jamais on se retrouvait face à une telle hypothèse, bien entendu les acteurs de l’opposition se retrouveront pour définir les moyens à mettre en œuvre pour que cette date soit respectée. Il n’est pas question de coupler » averti Mohamed TALL avant d’ajouter: « Je rappelle tout simplement que les communales devaient se tenir en mars 2014 dernier, selon les accords du 03 juillet 2013. Aujourd’hui on a accusé un an de retard. On espère qu’on va presser les pas pour que ces élections puissent se tenir rapidement. Il faut éviter de créer la confusion » .

A rappeler que le pouvoir parle peu  des élections communales. Le président CONDE lors de sa dernière sortie médiatique Alpha CONDE, en marge de l’inauguration de la cité à Kipé s’est tout simplement contenté de dire qu’il remporter la présidentielle dès le premier tour sans tricher.

Oumar Rafiou DIALLO, www.kababachir.com

  1. […] Retard des élections communales: La mise en garde du porte-parole de l’UFR […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.