Retour de Dadis le 25 juin : avis de tempête ?

C’est l’avis de tempête avant la tempête. Dadis Camara rentre au bercail le 25 juin, si tout va comme prévu. Il a déjà annoncé sa candidature pour la présidentielle d’octobre. Quoi de plus normal quand on sait qu’il y a aucune charge qui pèse vraiment sur lui, bien qu’il ait été entendu par des magistrats !

Il reste que le pouvoir de Conakry ne retrouve toujours pas son souffle depuis que l’annonce a été faite par l’ancien homme fort du CNDD. Alpha Condé prend son avion et sillonne une partie du pays en distribuant des billets de banque et en promettant des ponts, des écoles, des machines agricoles, des tablettes, etc. La planche à billet de 20 mille GNF se justifie aussi par cela. Au même moment, il réveille les morts avec l’affaire du 28 septembre. les Généraux Toto et Maturin sont inculpés. Juste pour alerter certainement Moussa Dadis Camara qui entend imposer une nouvelle configuration du paysage politique guinéen.

Certaines sources indiquent que dès que l’ex capitaine atterri, il sera inculpé, voire arrêté. Une autre façon de lui ôter toute légalité de se présenter à la présidentielle. Il reste que le président Alpha Condé ne veut pas du tout mouiller le Général Ibrahima Baldé de la Gendarmerie, pourtant lui aussi entendu par les magistrats. Il n’est pas seul à être protégé. Le Général Boureima Condé, l’homme des missions obscures, un proche de Dadis, mais très populiste serait dans les grâces d’Alpha.

C’est donc une tempête qui se prépare. Il y aura certainement un avant et un après retour de Dadis Camara au bercail.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.