Retraite de la Ceni à Kindia : le chronogramme sinon…

Cinq jours pourront-ils suffire à la Ceni pour accoucher un chronogramme devant dérouler les élections locales et présidentielles ? En retraite depuis trois jours, la Ceni est en tout cas attendue de pieds fermes. Les opposants veulent le chronogramme au plus tard au 15 mars 2015, sinon, advienne que pourra, mais, ils prendront des mesures qui sont entre autres :

– tous les députés de l’Opposition, membres des deux groupes parlementaires de l’Assemblée nationale, suspendront leur participation au Parlement;

– l’Opposition ne reconnaitra plus la CENI, en rejettera toutes les décisions et résolutions et demandera aux commissaires désignés par elle d’en tirer, en toute liberté, les conséquences quant à la poursuite de leur participation à cet organe de gestion des élections ;

– l’Opposition ne reconnaitra plus les délégations spéciales indument substituées aux Maires et conseils communaux. Elle appellera le Peuple de Guinée à refuser leur autorité et à observer des actes de désobéissance civile à leur endroit;

– l’Opposition reprendra sans tarder ses manifestations sur les places et voies publiques à travers des sit-in et marches pacifiques sur toute l’étendue du territoire nationale.

On ne sait pas trop si ces mesures pourront influencer le cours des choses mais, mais, de l’avis des opposants, ce serait le seul recours qui vaille, après de multiples hésitations. Allons donc.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.