Rhétorique communautariste : le RPG estampille Dalein, l’UFDG s’en défend !

Le diable se trouve dans les détails, nous apprend-on. Et le RGP tente de vivre et de survivre dans les détails, juste pour chercher des poux sur des crânes rasés. C’est ainsi que ce parti s’est intéressé au discours de Dalein Diallo, qu’il qualifie de communautariste. En cause : « Si de par ma naissance et de par la force du destin, je suis peul, et fier de l’être comme chacun de vous  l’est de ses racines, je suis avant tout Guinéen ».

Cette phrase a dérangé. Et du coup, Kassory Fofana, directeur de campagne du président sortant a déclaré : « Je suis Guinéen et fier de l’être !». Au sein de l’UFDG, ça ne gêne pas outre mesure.  Dans un entretien qu’elle a accordé à Guinée matin, Nahaman Nadia, l’autre porte-parole du parti tranche :« Il est un secret de polichinelle que le petit roi a bâti sa stratégie politique sur l’exploitation et les manipulations ethniques, à défaut d’avoir un bilan à présenter. Je tiens à placer le morceau de phrase qui a été, avec la plus grande malhonnêteté intellectuelle, retirée de son contexte. On constate assez aisément que quand on n’a aucun bilan à défendre, quand on achète la conscience des guinéens à coup de billets de francs guinéens, on ne peut que recourir à ces  bassesses, à ces manouvres  politico-politiciennes visant à vider le débat de tout argument rationnel et à l’entraîner dans des polémiques passionnelles et gratuites. »

Selon elle donc, « c’était important pour Dalein de prendre le contre-pied  de ce qui était déjà dit, de dépassionner les débats parce qu’il n’y a pas de honte à appartenir à une communauté. » Et d’ajouter :« La Guinée est composée de communautés culturelles, communément appelées ethnies, dont l’identité et les aspirations ne sont pas à nier. Il faut plutôt bâtir notre nation sur la base du respect mutuel des communautés et de la richesse de nos diversités. Nous venons tous de quelque part. Moi je suis Soussou et j’ai adhéré à l’UFDG dans le cadre d’élections libres et transparentes. L’UFDG est et demeure un parti républicain ouvert à tous, sinon je n’en ferai pas partie. Les compétences, le talent et le mérite sont au cœur des choix et supplantent toute considération ethnique. »

Le RPG peut toujours chercher les poux….

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.