Rumeur sur la pulvérisation des écoles : La Croix-Rouge s’insurge contre ces ’’fausses informations’’

Dans un communiqué conjoint, le Mouvement International de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge en Guinée, s’insurge contre les fausses informations faisant état de la pulvérisation des écoles par le personnel humanitaire, visant à infecter les enfants du virus Ebola.

Devant cette rumeur qui a gagné du terrain à Conakry et qui a tendance à démobiliser les élèves dans les différents établissements d’enseignement, la Croix-rouge apporte un démenti catégorique et rappelle que la pulvérisation menée par ses équipes permet plutôt de détruire le virus au lieu de le propager.

Lisez !

Communiqué conjoint des Composantes du Mouvement International de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge en Guinée

Les Composantes du mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge présents en guinée, constatent avec regret les violences contre les équipes des volontaires de la Croix-Rouge impliquées dans la lutte contre l’épidémie de la maladie à virus Ebola.

L’incident le plus récent, est celui survenu ce dimanche 08 février 2015 à Forécariah, où deux volontaires de la Croix-Rouge qui étaient partis faire un enterrement digne et sécurisé, ont été battus par des membres de la communauté.

Les Composantes du mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouges s’inquiètent aussi de constater les rumeurs faisant état de la pulvérisation de certaines écoles, par la Croix-Rouge.

Loin d’être une action qui propage la maladie,  la pulvérisation menée par les équipes de la Croix-Rouge permet de détruire le virus.

Toutefois, la Croix-Rouge tient à préciser qu’elle ne mène aucune action de pulvérisation dans les écoles. Une telle action ne peut être envisageable que lorsqu’un cas d’Ebola est confirmé dans une école et cela ne se fera qu’avec l’accord des établissements concernés.

La Croix-Rouge s’insurge aussi contre les fausses informations faisant état de son implication dans l’arrestation de l’imam de Yimbayah et tient à apporter un démenti catégorique à ces rumeurs.

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, qui est représenté en Guinée par la Croix-Rouge Guinéenne, la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, le CICR, la Croix-Rouge Danoise et la Croix-Rouge Française, lance un appel pressant  aux populations guinéennes afin qu’elles s’abstiennent de s’en prendre aux volontaires de la Croix-Rouge, et leur permettent de faire leur travail et de sauver des vies  en toute sécurité.

Rappelez-vous que les volontaires sont vos frères, vos sœurs, vos mamans, vos enfants qui risquent leurs vies tous les jours en portant assistance à leurs communautés sans distinction de race, de religion, d’ethnie ou d’appartenance politique

Ils ont toujours été présents pendant les situations d’urgences comme les troubles politiques et les épidémies pour porter assistance en toute impartialité.

En dépit de toutes les difficultés, les volontaires de la Croix-Rouge et le Mouvement International de la Croix Rouge et du Croissant Rouge en Guinée dans son ensemble, restent plus que jamais motivés et mobilisés  dans la lutte contre l’épidémie de la maladie à virus Ebola.

Conakry le 10 février 2015

Signé par

  1. Youssouf Traoré, Président de la Croix Rougee Guinéenne

Monsieur Aliou Boly, Représentant de la Fédération internationale de la Crix-rouge et du Croissant-Rouge en Guinée

  1. Yann Bonzo, Chef de délégation du Comité Internationale de la Croix-Rouge
  2. Jeremy Sibeoni, Chef de Délégation de la Croix-Rouge Française

Mme Gabrielle Niestel, Déléguée de la Croix-Rouge Danoise

 www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.