Russiagate : Flynn, ex-conseiller de Trump, a « entravé » l’enquête du FBI

C’était l’un des premiers évincés de l’administration Trump, en raison des révélations de cette affaire russe. Michael Flynn, ancien et éphémère conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump a été inculpé pour avoir menti aux enquêteurs dans cette affaire d’ingérence russe dans la campagne américaine, a annoncé ce vendredi 1er décembre la justice américaine.

Le général Flynn a été inculpé jeudi, notamment pour avoir menti sur la teneur de ses échanges avec l’ambassadeur russe à Washington sous le mandat de Barack Obama, Sergueï Kisliak. Il lui était en outre reproché des conférences rémunérées par des sociétés russes et des activités non-déclarées de lobbyiste pour la Turquie…

Flynn, conseiller sous influence de Moscou : Trump était prévenu

Présenté à un juge ce vendredi, l’ancien conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump a plaidé coupable d’avoir menti au FBI dans le cadre de cette enquête. « Oui monsieur », a répondu le général Flynn dans un tribunal fédéral de Washington, où il était présenté à un juge. 

Michael Flynn a par ses fausses déclarations « entravé » l’enquête sur l’ingérence russe dans la présidentielle et il a par ailleurs « contacté » les Russes fin 2016 « à la demande d’un très haut responsable » de l’équipe Trump, selon les charges retenues par le procureur.

Il pourrait aussi, comme Paul Manafort et Richard Gates, être poursuivi pour blanchiment d’argent.

La Maison-Blanche minimise  

« Rien dans le plaider coupable ou les chefs d’inculpation n’implique d’autres personnes que M. Flynn », indique un communiqué de Ty Cobb, le conseil de la Maison-Blanche, en réaction à cette accélération fulgurante dans l’affaire russe. Il semble vouloir minimiser le rôle du général. Flynn en soulignant qu’il n’a été conseiller que pendant 25 jours et en le qualifiant d' »ancien de l’administration Obama », alors qu’il a été un des premiers à se rallier à la candidature de Donald Trump.

(Avec AFP)

L'Obs
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.