Sahel – Antiterrorisme : Le Mali recrutera 10 mille militaires supplémentaires

Au moins, 4 mille personnes ont été tuées, en 2019, dans des attaques terroristes, menées dans 3 pays du Sahel africain.

Tunis (dpa) – Confronté à une recrudescence d’actes terroristes, le Mali recrutera 10 mille soldats supplémentaires pour renforcer la présence des « Forces armées maliennes » (FAMA) sur l’ensemble du territoire de ce pays du Sahel africain. L’information a été annoncée par le Premier ministre malien, Boubou Cissé, cité par l’Agence malienne de presse (AMAP). Les recrutements prévus s’inscrivent dans le cadre du « nouveau concept opérationnel » adopté récemment par le « Conseil supérieur de la défense » au Mali, a précisé Boubou Cissé.

« Il y aura, dans ce nouveau concept opérationnel, un recrutement de 10.000 hommes supplémentaires », a-t-il dit. « Cela va permettre à nos forces de défense et de sécurité d’être beaucoup plus présentes en quantité et en qualité dans les zones où elles ne l’ont pas été ces derniers temps», a-t-il ajouté.

Le chef du gouvernement malien a également annoncé le retour « très prochain » de l’armée à « Labbezanga », (Ouest) à la frontière avec le Niger. Ce retour « se fera dans les semaines à venir, avec un effectif plus important et des moyens adéquats pour assurer la quiétude et la sécurité des populations », a-t-il relevé.

En 2019, les attaques terroristes menées dans trois pays du Sahel : le Mali, le Niger et le Burkina Faso, ont fait au moins 4000 morts (civils et militaires), selon le « Bureau des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel » (UNOWAS).

Source: https://www.dpa-news.de

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.