Saliou Bella derrière une alliance tribale : ce qu’en pense Bah Oury

Le RPG qui crie sous tous les toits que Dalein Diallo est à la tête d’un parti communautariste a fini par accepter qu’un des leurs crée une alliance régionale pour le soutenir.

L’auteur de la honteuse trouvaille a pour nom : Saliou Bella Diallo, transfuge entre autres de l’UFDG. Le motif : vouer aux gémonies Dalein et ses militants les plus irréductibles, avant de les faire disparaître de l’échiquier politique national.

Bah Oury, l’autre exclu de l’UFDG, déclare : « Non, je n’ai pas de rapport directe avec Dr Saliou Bella que je connais très bien mais je suis en rapport avec les populations à la base et c’est cela que je suis en train davantage de m’appesantir. Ce qui est important, ce n’est pas des alliances au sommet, ce qui est important c’est le partage d’une dynamique ou d’une vision de la Guinée d’une autre façon de faire par les populations à la base, parce que nous sommes en train d’une manière ou d’une autre de reconstruire ou de construire les nouveaux espaces politiques pour demain. »

Saliou Bella Diallo doit exister. Et pour y parvenir, il fait feu de tout bois pour aller dans tous les sens. Rêvant de poste ministériel depuis le soir même de son départ de l’UFDG, le leader d’AFIA bénéficie de la place des seconds couteaux. Il s’occupe de la mouvance. Du moins en partie. Il en est le porte-voix. Et c’est tout. Autant faire croire au RPG qu’il peut mobiliser du monde, alors que même chez lui à Dionfo, à une trentaine de KM de Labé, il avait été battu par Dalein Diallo. Alpha et les autres extrêmistes du parti ne sont pas dupes. Salioubella peut continuer ses errances.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.