Santé et hygiène publique : au scanner !

Une équipe d’auditeurs composée de 7 experts nationaux, 5 internationaux et spécialistes en développement organisationnel, en finances, en ressources humaines, en santé publique, en administration a passé au scanner le Département de la Santé. Cet audit a été financé par l’UE et l’USAID. C’est à ce titre que le ministre est revenu sur cet audit institutionnel, organisationnel et fonctionnel du ministère de la Santé.

Le Ministre Abdourahmane Diallo a rappelé que la méthodologie adoptée consiste à la mise en place d’un comité de pilotage pour l’orientation de la mission,  l’élaboration la validation des TDR et outils de collecte de données et la phase d’investigation. Les ateliers régionaux de restitution et de partage ont dit-il, été organisés avec les responsables régionaux, préfectoraux et communaux. Une feuille de route pour la mise en œuvre des recommandations a également été élaborée.

Des constats alarmants ont été faits : faible performance globale du système de santé ; gouvernance inappropriée ; gestion des ressources humaines inefficace ; financement de la santé inadéquat ; secteur pharmaceutique peu performant ; infrastructures et équipements vétustes ; système d’information sanitaire déficient.

Cet audit intervient au lendemain du passage d’Ebola qui a dévoilé les faiblesses du système de santé en Guinée. Ce qui a conduit le gouvernement en collaboration avec ses partenaires, à élaborer la nouvelle Politique Nationale de la Santé (PNS) et le Plan National de Développement Sanitaire (PNDS 2015-2024). En passant ainsi au scanner le ministère de la santé, le gouvernement et ses partenaires entendent corriger toutes les défaillances constatées : situation d’urgence, riposte, anticipation, etc.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.