Santé: La préfecture de Boké fait partie des districts sanitaires moins performants en Guinée (Ministre de la Santé)

Dans le but de toucher du doigt aux tristes réalités qui entravent le bon fonctionnement du Programme élargi de vaccination, le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Médecin-Colonel  Rémy Lamah a effectué ce mardi, 08 juin 2021, une visite de travail dans le district sanitaire de la préfecture de Boké qui, selon lui, «Fait partie des formations sanitaires à faible couverture vaccinale des enfants de 0 à 11 mois.»

Dans ce périple, le ministre est accompagné par des hauts cadres de son Cabinet, partenaires notamment, l’OMS, l’UNICEF et ceux du Projet Stoppalu+.

Recevant la délégation ministérielle, la directrice préfectorale de la Santé de Boké, Dr Finda Solange Kamano a évoqué les rasions de la faible couverture sanitaire dans la préfecture de Boké où un enfant sur 2 n’est pas vacciné.

Parmi ces difficultés, on peut citer entre autres, la vétusté des frigos souvent en panne, l’absence des cadres récemment mutés à Boké, la faible capacité de ces frigos, l’infidélité du personnel au poste, l’inefficacité de la stratégie avancée, l’insuffisance de la formation des agents de centres de santé, la vétusté des moyens logistiques, l’insuffisance de la subvention de la stratégie avancée.

Présent à la rencontre, le représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Pr Alfred Georges Kizerbo a indiqué que, «La Santé publique repose sur l’engagement communautaire, la bonne gouvernance, la redevabilité, la bonne communication ceci, dans une optique de santé en se basant sur le digital pour améliorer la couverture vaccinale qui laisse à désirer en Guinée.»

Selon lui, «L’information stratégique, la surveillance impliquent un travail avec la communauté pour aller vers les meilleurs résultats.»

Saisissant la balle rebond, le ministre de la santé et de l’hygiène publique a fait savoir que «La couverture vaccinale de la Guinée est la plus mauvaise au monde malgré les efforts louables consentis par le Gouvernement et ses partenaires.»

Selon le Médecin-Colonel Rémy Lamah, ’’Le Millénium-Challenge’’ est un défi pour la Guinée qui doit mettre un terme à la sédentarisation des DRS et DPS qui sont déjà à leurs limites.

Par rapport à l’embauche des agents volontaires évoluant dans les structures sanitaires de Boké, le ministre a annoncé un recrutement qui se tiendra bientôt dans les chefs-lieux des régions administratives du pays.

C’est ainsi qu’il a invité les uns et les autres à prendre conscience pour honorer la Guinée par rapport à cette couverture vaccinale.

A noter que, le ministre de la santé et de l’hygiène publique, Médecin-Colonel Rémy Lamah a visité les locaux de la direction régionale de la Santé de Boké.

Mamadouba Camara, www.kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.