Santé/Dabola: Vers l’interdiction des marchés forains

« Analyser la situation sanitaire, connaître le tableau de fondrelatif aux comportements des populations, envisager des mesures draconiennespar rapport à l’interdiction des marchés forains en vue de gérer le virus Ebola. » est entre autres, le mobile d’une réunion de concertation qui a regroupé ce mardi, 2 décembre les présidents et Maires des Communes Rurales (CR), syndicats des transporteurs ainsi que les forces de défenses et de sécurité basées dans la préfecture de Dabola.

Dans son discours introductif, le préfet Ibrahima SySavané a tout d’abord plaidé pour l’obtention des thermo-flashs avant promettre la verbalisation de toute personne qui selon lui, refuserait d’obéir au port de casquesde sécurité à commencer par les sous-préfets.

La lutte que nous avons engagée, dira le préfet, est de faire en sortes que chacune des Commune Rurale ait un thermo-flash.

Pour sa part, le Secrétaire Général Chargé des Collectivités Décentralisées, Mohamed Lamine Sakho a indiqué : « Ebola, est un fléau contre nos mœurs. Nous sommes tous suspects. Mais,veillons à ce que nos mains ne touchent ce qui est orifice. Car, après Ebola, le guinéen continuera à se laver les mains pour une santé durable. »

Par ailleurs, le général des collectivités a invité les administrateurs territoriaux à élargir, au niveau de leurs localités respectives, les informations liées à l’interdiction des marchés forains à partir du dimanche prochain.

A noter qu’au-delà de l’interdiction des marchés forains, le conseila également prévu l’arrestation des pharmaciens qui se font passer pour des médecins dans les marchés hebdomadaires.Une manière de gagner le pari de la lutte déclenchée contre l’épidémie.

Mamadouba Camara, correspondant www.kababachir.com à Dabola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.