Scrutin du 11 octobre 2011 : Telliano, sans ressources ?

Pourquoi Jean-Marc Telliano ne s’est pas présenté à la présidentielle ? Manque-t-il de moyens ou de militants ? Des questions et d’autres qui alimentent le débat. L’homme lui est sans appel : « Pour battre le RPG arc-en-ciel dans mon fief, il faut une forte alliance. J’ai réfléchi et c’est pourquoi j’ai été convoqué par la base qui m’a donné des instructions fermes et qui m’a conseillé. Sinon j’ai été le premier parti qui a retiré sa déclaration de candidature et j’ai eu un chèque certifié pour le paiement de la caution. Vous constaterez sur tous les véhicules qu’on avait mis votez RDIG. » Partant,« Si nous nous sommes rétractés, c’est parce que c’est une décision de la base qui nous a conseillé et qui parle de parti politique, parle de base. » Selon lui donc, expliquant à Guinée7, « Ce n’est pas une question de moyen. Il y a des partis qui ont payé, je ne sais pas comment ils ont trouvé l’argent, ça ne me regarde pas. Nous, on a pu payer 400 millions et je l’ai dit tout haut que même si on disait 5 milliards on était prêt à payer. »

S’agissant des remous au sein du RDIG Telliano bat en brèche l’information selon laquelle des démissionnaires se sont vu pris au collet par le patron du RDIG. « Aujourd’hui toutes les sections qu’on a annoncées démissionnaire, personne n’a bougé. J’ai été accueilli comme un empereur à Kissidougou. Samedi, j’ai paralysé toute la ville, c’est pourquoi, ils ont peur. Nous sommes en train de réfléchir. Le terrain nous édifiera. » Sacré Telliano !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.