Secteurs prioritaires : la négligence du gouvernement agace !

C’est manifestement l’agacement qui caractérise l’opposition avec la négligence que le gouvernement accorde aux secteurs dits prioritaires mais en réalité qui ne le sont pas. L’éducation, la santé, l’eau, etc. ont été cités comme secteurs sociaux de base. Seulement, les budgets alloués à ces secteurs frisent une indifférence coupable du gouvernement. Voici, la réaction de Djouma Diallo de l’UFDG, à la clôture de la session.

«Dans l’ensemble, notre groupe parlementaire estime qu’il y a beaucoup d’incohérences entre les allocations budgétaires accordées aux différents secteurs par rapport aux priorités définies dans le document de politique générale. Notamment la stratégie de réduction de la pauvreté parce que vous savez qu’il y a des secteurs prioritaires qui sont définis là et le gouvernement lui-même a souvent prôné sa volonté notamment pour la justice et pour la sécurité. Tandis que les secteurs prioritaires reconnus dans le document de stratégie de pauvreté, ce sont les secteurs sociaux à savoir par exemple l’éducation, la santé et le développement rural. Mais l’affectation des ressources du budget 2015 ne respecte pas ces priorités là. » A cause donc de certaines incompréhension dans les dossiers soumis, l’opposition a voté contre.

Quitte à procéder au passage en force.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.