SIDYA TOURE : En attendant les attributions…

Pour le Haut-représentant du chef de l’Etat, il va falloir s’armer de patience. Car le président de la République n’est pas pressé de révéler des attributions se rattachant à cette nouvelle fonction. Ceci étant, Sidya Touré vient de se voir attribué un bureau des plus confortables. Une mise en bouche qui en dit long sur la nature du deal.
La communication que l’entourage de Sidya Touré fait autour de ce bureau suffit à rendre compte du malaise du Haut-représentant du chef de l’Etat. N’ayant jusqu’ici rien à se mettre sous la dent, cet entourage s’empresse de mettre en avant la mise à disposition de ce bureau dans l’espoir de faire taire les moqueries et autres saillies dont le leader historique de l’UFR est de plus en plus couvert. Mais la stratégie n’est pas sans risque.
En effet, il faudra s’attendre à ce que l’opinion publique voit dans la mise en exergue du côté « confort » du bureau, un intérêt marqué de Sidya Touré pour la chose matérielle, au détriment des convictions. D’ailleurs, pour une certaine catégorie de cette opinion publique, ce ne serait là que la confirmation des soupçons nourris depuis très longtemps. En fait, on pense que Sidya Touré, à bout de souffle et plus ou moins ruiné par la longue bataille au sein de l’opposition, aurait fini par céder à un certain réalisme économique, en se rapprochant d’Alpha Condé en contrepartie de quelques subsides. Il est vrai qu’avec le torrent de joie que l’on enregistre pour un simple bureau, il est plutôt de ne pas donner du crédit à certaines thèses.
Anna Diakité, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.