Siguiri : le berceau RPG et du non-droit ?

Le zèle maladif a fini par aveugler tous les cadres responsables du parti au pouvoir, notamment au niveau local. C’est ce qui ressort du comportement peu habile d’un responsable du RPG à Siguiri, alors que Halimatou Dalein Diallo devait rallier le Bouré pour un mariage. Elle a été stoppée net à la rentrée de la ville par des jeunes à la solde d’un zélé du parti et de ses frères.

Ce zélé a pour nom : Aboubacar Traoré. Il se trouve être le maire de cette ville. Siguiri est-il devenu une cité de non-droit, d’exceptions, parce qu’étant le berceau du parti au pouvoir ? Cela a tout l’air. Le comportement de cet homme irrite et provoque de l’émoi. Tant et si bien, les loubards qui étaient à sa solde avaient menacé de mettre en cendre la voirure de commandement de Halimatou Dalein Diallo. Les injures ? Selon des témoins, un homme respectable aurait tout simplement bouché les oreilles, au risque d’être agacé avec une telle insanité.

Selon un analyste, « Apprendre après cette scène, cette bévue pour le moins surréaliste que le même maire, soit allé faire génuflexion et s’aplatir comme une carpette devant celle que ses loubards menaçaient de mort et couvraient d’insultes, quelques heures plutôt, pour se confondre honteusement en excuses, c’est attester de l’immaturité, de la niaiserie, que dis-je de la sottise de cet acte de la honte. On sait que président-fondateur n’est plus en odeur de Sainteté auprès de ceux qui étaient prêts hier à se jeter dans la braise pour lui, on sait qu’à Siguiri, la déception des militants du RPG-Arc-en-ciel, n’a d’égale nulle parts ailleurs, on sait que les élections locales, s’annoncent bigrement compliquées pour Alpha Condé. »

Seulement, le mal est commis. Il faut l’assumer.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.