Simandou, Condé et Steinmetz: Sarkozy a-t-il échoué?


Avec le récent rebondissement dans ce qui est désormais convenable d’appeler le dossier de Simandougate, des interrogations fusent, après le départ de Sarkozy, l’autre facilitateur entre  Beny Steinmetz et Alpha Condé. L’ex président français a-t-il échoué dans ses négociations ?

Cette question est sur toutes les lèvres. En effet, en février dernier, le milliardaire et la Présidence guinéenne avaientannoncé avoir trouvé un accord à l’amiable, avec le concours de l’ancien président français Nicolas Sarkozy, débouchant sur le retrait des poursuites pour corruption contre Beny Steinmetz en échange de son renoncement à ses droits sur le gisement de Simandou. L’homme d’affaire a, en revanche obtenu, selon JA, avec un partenaire britannique, les droits d’exploitation de Zogota, une mine de fer guinéenne moins importante.

Seulement, aujourd’hui, avec le rebondissement du dossier, l’arrangement n’aura pas mis fin aux poursuites engagées par le ministère public genevois qui devrait requérir des peines allant de deux à dix ans d’emprisonnement. Puisque l’État guinéen s’est retiré de la procédure, il ne demeure plus aucun plaignant dans l’affaire.

A priori, Sarkozy a réussi de fait à aplanir le différend. Déjà, un nouvel appel d’offre est lancé pour la reprise des anciens blocs de Beny Steinmetz. Pendant ce temps, l’homme d’affaires et diamantaire franco-israélien Beny Steinmetz va être jugé devant le tribunal correctionnel de Genève pour corruption et faux dans un dossier portant sur la concession de mines de Simandou entre 2005 et 2010.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.