Sommet de l’UA : Alpha Condé s’est envolé pour Addis Abeba

Le Chef de l’Etat guinéen s’est envolé vendredi soir pour Addis Abeba, en Ethiopie, où il prendra part, avec ses pairs de l’Union Africaine un sommet sur la reforme institutionnelle de l’organisation.

Pour rappel, les chefs d’État africains doivent se rassembler à Addis-Abeba les 17 et 18 novembre pour s’accorder sur un projet de réforme institutionnelle portée par Paul Kagame.

Longtemps critiquée pour sa lourdeur administrative et son inefficacité, l’UA avait chargé en 2016 le leader rwandais de réfléchir à une réforme visant notamment à garantir l’autonomie financière de l’organisation pour lui donner les moyens de sa souveraineté politique. Paul Kagame a cherché à tailler dans les dépenses de l’UA en limitant le nombre de sommets et de commissions et à réduire sa dépendance à l’égard des donateurs étrangers. Il a aussi suggéré qu’elle circonscrive ses priorités à la sécurité, la politique et l’intégration économique.

C’est sans doute un sommet de dernière chance pour ce projet de reforme institutionnelle, en attendant que Paul Kagamé, dont le mandat à la tête de la présidence tournante de l’Union Africaine, expire en janvier, ne passe le témoin à son successeur, l’Egyptien Abdel Fattah Al Sissi.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.