Sortie ratée de Dalein Diallo : forte odeur d’amateurisme ?

Dalein Diallo était en face de la presse ce mardi. Beaucoup de choses ont été dites. Beaucoup de dénonciations ont été faites. Peu de cadrages réalisés. Ce qui a, pour autant, échappé, c’est cette sortie ratée à bien des endroits, du chef de file de l’opposition. Elle s’apparente à une forte odeur d’amateurisme, faite de propos mal pensés, mal mûris.

Extrait : « Moi, à titre personnel, je me suis dit qu’en acceptant les résultats inacceptables du second tour de la présidentielle de 2010, si on va aux élections législatives, je pouvais avoir la majorité à l’Assemblée nationale, puisque j’avais eu 44% au premier tour du scrutin présidentiel contre 18% pour Alpha Condé », estime Dalein Diallo, ignorant carrément le contexte politico-diplomatique dans lequel la Guinée était, en plus des compromissions orchestrées pendant l’entre-deux-tours de la présidentielle de 2010. Une naïveté politique qui le même Dalein a payé cash, rubis sur ongle. Au prix du sang, de la chasse au faciès et à la destruction de biens privés.

Un tel témoignage devrait être banni, au moment même où l’opposant principal cherche à se refaire une certaine virginité politique. Mais, avec cette déclaration, qui est d’ailleurs une grosse erreur de casting, Dalein s’enfonce et met à nu deux choses : sa naïveté et son amateurisme.  Deux défaillances qui peuvent briser une carrière. Après tout, en écoutant ce mardi Dalein Diallo, « On se rend bien compte à quel point l’UFDG n’a jamais su user d’une stratégie adéquate face notamment au RPG et à l’UFR, et ce depuis les pourparlers qui ont abouti au fameux accord signé à Ouagadougou, le 15 janvier 2010. Mais il vaut mieux tard que jamais, surtout lorsque que l’on peut se prévaloir de 9 années d’expérience supplémentaires du paysage sociopolitique guinéen. Espérons simplement que CDD aura fini par avoir la bonne lecture des réalités qui nuisent ainsi à l’évolution de toute la Guinée », estime un analyste.

Jeanne Fofana, www.kababachir;com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.