SOTELGUI : le DG dépassé par l’ampleur des défis !

Nommé à la tête d’une structure en liquidation judiciaire, le nouveau Directeur général issu de la diaspora peine à trouver ses marques sur les vastes ruines laissées par un certain Oyé Guilavogui, alors ministre des Télécoms.

Actuellement, M. Koulibaly de la Sotelgui semble être largement pris de court par l’ampleur des défis liés à la réelle relance de la société. Il tente tout de même à se trouver une faille pour garder la tête hors de l’eau…chaude. Pour y arriver, il annonce l’implantation de 170 sites. Comme quoi, « On fait le travail pour relancer la Sotelgui, cela prendra le temps et il y a des réalités : techniquement des installations ne sont pas faites selon des normes internationales. Dans un environnement comme cela, on ne saurait donner de date précise de relance. » Il nourrit l’espoir : « La Sotelgui renaitra de ses cendres. Je me battrai pour cela. »

Oyé Guilavogui a composé une honteuse rengaine liée à la fameuse relance, pendant plus de cinq ans, lorsqu’il était ministre des Télécoms. Mais les Guinéens ont juste écouté la chansonnette sans danser. Cette relance annoncée de la Sotelgui peine encore à être viabilisé. Avec l’arrivée de celui qui était à l’ARPT, Moustapha Diaby, la même chanson revient. Mais encore plus ancienne. Ce nouveau remplaçant d’Oyé fait comme si rien n’a été fait jusque-là, malgré les fausses annonces récurrentes de l’ancien ministre.

La dernière sortie de Moustapha Diaby tranche vraiment avec les déclarations fallacieuses de son prédécesseur : «Nous allons trouver un partenaire qui connaît l’industrie des télécommunications, doté d’une capacité financière aisée pour l’investissement dans la modernisation et l’extension réseau. Il faudra recruter des personnes, mettre sur pied une très bonne dynamique dans le processus de commercialisation et de marketing des produits, pour pouvoir entrer valablement en concurrence dans un marché très dynamique et très concurrentiel ».

Ceux qui rêvent de la prochaine relance, peuvent continuer de rêver. La Sotelgui est en phase de liquidation judiciaire.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.