Spécial placements : anticiper la transmission d’entreprises

Si chacun a intérêt à anticiper la transmission de son patrimoine, pour les chefs d’entreprise, ce n’est pas une option, mais une quasi-obligation. En effet, beaucoup d’entreprises ne survivent pas à la disparition de leur fondateur lorsque la succession n’a pas été préparée. Les héritiers n’ont pas d’autre choix que de revendre pour payer les droits de succession, qui peuvent atteindre des montants faramineux.

De même, une cession d’entreprise du vivant de son dirigeant peut vite tourner au fiasco lorsqu’elle n’a pas été préparée longtemps à l’avance, car le montant des impôts dus est tel…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.