STADE DU 28 SEPTEMBRE : Une seconde mission d’évaluation

Contrairement aux annonces de ces derniers mois, le stade de Nongo ne sera prêt à accueillir les tout prochains matches du Syli national de Guinée. On table désormais sur le mois de juillet. Conséquence, la Guinée étant autorisée à accueillir ses rencontres internationales à domicile, les autorités s’activent pour remettre en état le stade du 28 septembre dans la perspective des prochaines rencontres de l’équipe nationale, mais aussi des clubs engagés dans les compétitions continentales.
Justement dans cette optique, l’entreprise GUICOPRES avait été chargée de la rénovation du stade. Et ce mercredi 24 février, une mission du ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique, conduite par le secrétaire général, Isto Keïra, s’y rendue pour évaluer le niveau d’avancement des travaux. Elle a particulièrement visité la pelouse, les gradins, la tribune, les vestiaires, le bureau du commissaire et celui des arbitres. Et elle en est sortie satisfaite du niveau d’avancement des travaux.
De son côté, le représentant de l’entreprise en charge des travaux, se disant conscient des enjeux, promet d’honorer les termes du cahier en charges pour ce qui du délai d’exécution des travaux. A l’en croire, le stade pourrait même accueillir la rencontre retour Horoya-AS Douane de Dakar, prévue pour 28 février prochain. Car, se vante-t-il, les travaux sont déjà à hauteur de 90 %. On peut donc être certain que le match Guinée-Malawi du 23 mars se tiendra bel et bien dans l’enceinte du stade du 28 septembre.
Alexis Doré, www.kababachir.com
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.