Suivi médical des détenus politiques : qu’en pense Alpha Condé ?

« Le Chef de l’État a donné des instructions très fermes parce que cela relève de sa compétence et de son autorité, pour que leur droit soit garanti, et que leur dignité d’homme soit défendue et préservée pendant ces moments de détention. C’est ainsi que le ministre de la justice a reçu l’instruction qu’il y ait un suivi médical des détenus. »

Cette déclaration est de Tibou Kamara, au moment même où Alpha Condé nie d’avoir des détenus politiques dans ses prisons insalubres dignes de mouroir. Soit Alpha Condé a changé de fusil d’épaule, soit Tibou n’a rien compris de la position de son bienfaiteur.

Quoi qu’il en soit, de l’avis Tibou, si les prisonniers personnels d’Alpha Condé « le souhaitent eux-mêmes, qu’ils puissent bénéficier d’un suivi de leur médecin personnel. En ce que nous concerne, nous allons veiller à leur droit, veiller au respect de leur dignité et aussi nous rassurer que leurs conditions de détentions respectent les droits humains et de la dignité et surtout qu’elles soient conformes à un État de Droit. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.