Sydia Touré, opposant : jusqu’à preuve du contraire…

Il est la cible de toutes les invectives. D’abord avec Kassory Fofana qui s’est essayé mais qui s’est vite ravisé, suite au rouleau compresseur de l’UFR. Ensuite c’est le tour de Tibou Kamara « cette génération qui ne ment pas, qui ne triche pas et qui ne dissimule pas » de déverser sa bile. Sydia Touré est reste serein. Il incarne l’opposition et ce, jusqu’à preuve du contraire.

Depuis la sortie peu adroite du conseiller personnel d’Alpha Condé, pris par ailleurs comme un pion de l’UFDG dans l’administration Condé, le parti de Sydia Touré tente d’arrondir les angles. Notamment avec le fameux ‘’Ton pied, mon pied’’, ce slogan de campagne ayant accompagné Lansana Conté, puis enraciné par le vieux Cellou Dalein (PSL).

Vision Guinée, rapportant des propos d’un député UFR indique le slogan trouve tout son pesant d’or. Et pour cause : « parce que le président Sydia a réussi à faire un programme pour la Guinée. Aucun Premier ministre n’a joué un rôle dans ce pays plus que lui. En tant que personnalité, Sidya Touré a rencontré Alpha Condé pour voir s’il a une possibilité d’aider le pays à sortir de cette situation. »

L’UFR botte donc en touche toutes les accusations portées contre son président par Tibou Kamara. Pour l’UFR, Sydia Touré reste et demeure un opposant et advienne que pourra. Surtout que lui-même a dit de n’être pas dépositaire d’un quelconque fonds de l’Etat.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.