Sydia Touré règle-t-il des comptes avec François Soudan (JA) ?

«Nous le regrettons nous qui l’avons bien connu, on estimait qu’à un moment donné la fin de ces 10, 11 ans, il aurait vraiment pris conscience de la situation dans laquelle il avait plongé le pays mais apparemment non. Et il était aidé en cela par quelques journalistes alimentaires de fois même venus d’occident », a notamment déploré Sydia Touré.

Le leader de l’UFR dénonce au passage la mauvaise gouvernance « qu’on a eu, la déliquescence des institutions, la division qu’il a instaurée au sein des Guinéens », avant de rappeler que tout était fait pour qu’on vive ce chaos. Journalistes alimentaires ? Sydia Touré fait sans doute allusion à un certain François Soudan (JA).

Toujours en train de souffler les braises des divisions ethniques au profit du régime, François Soudan soutient que « CellouDalein Diallo et Sidya Touré bénéficient d’un vote communautaire, peul pour le premier, soussou pour le second, avec ses avantages et ses limites, alors qu’Alpha Condé, tout en conservant la loyauté de son bastion de Haute-Guinée, déborde de l’électorat malinké pour mordre largement sur ceux de Guinée Forestière et de Guinée Maritime. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.