Syli national : Bouna Sarr « ne viendra pas tant que Luis Fernandez est en poste »

Le tronçon continue de brûler entre le sélectionneur du Syli national de Guinée, Luis Fernandez et le milieu du terrain de l’OM, Bouna Sarr. Ce bras de fer remonte depuis la convocation en juin dernier de l’ancien joueur de Metz, qui a manqué le rendez-vous pour le premier match du Syli national face au Swaziland, au compte des éliminatoires de la CAN 2017.

A peine qu’il vient de signer un contrat avec l’Olympique de Marseille, Bouna Sarr réagit aux menaces du nouveau sélectionneur et exclut toute participation à la sélection nationale de Guinée tant que Luis Fernandez est à son poste :

« Je ne lui ai jamais dit que j’allais venir en stage. Je lui ai fait part de mon intérêt, en fonction de mes racines familiales mais sans m’engager pour ce stage, plutôt en réfléchissant pour le suivant, comme j’ai refusé d’aller à la CAN pour me concentrer sur mon club. En juin, j’étais en instance de départ et je ne voulais pas risquer une blessure. Je n’irai pas en sélection tant qu’il sera en poste. Si les choses peuvent s’arranger tant mieux, si ce n’est pas le cas, tant pis, moi, je n’ai manqué de respect à personne. Je préfèrerais qu’il ait une explication avec moi plutôt que d’étaler son mécontentement dans la presse. Les gens qui me connaissent, notamment à Metz, savent que je suis droit et que toute cette histoire n’est qu’un malentendu » a laissé entendre le milieu de terrain de  l’Olympique de Marseille.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.