Syli national : Bouna Sarr répond à Luis Fernandez

Alors qu’il vient de signer cinq ans à Marseille, Bouna Sarr, a profité pour revenir sur les accusations du nouveau sélectionneur du Syli national, Luis Fernandez, qui avait qualifié son refus de répondre à sa convocation à la sélection nationale, de manque de patriotisme.

Le désormais ex-messin, a déclaré à la presse que son entretien avec le nouveau sélectionneur guinéen s’est limité au stade des discussions :

« J’ai énormément de respect pour Luis Fernandez. Il faut remettre les choses dans l’ordre. J’ai eu une discussion avec lui après le match contre l’OM (le 1er mai dernier, ndlr). A aucun moment je lui ai dit mot pour mot que je comptais venir. Je lui ai dit que la sélection guinéenne m’intéressait toujours et que je ne fermais pas la porte après avoir refusé d’aller à la CAN. Il m’a sélectionné mais je n’y suis pas allé car je suis entré dans une situation où j’étais en instance de départ et je ne vais pas mentir, j’ai refusé par rapport aux blessures. Je n’ai pas voulu prendre de risques, j’ai préféré d’abord trouver un club et après réfléchir à la sélection », a-t-il révélé à RMC.

Poursuivant, le milieu de terrain guinéen ajoute : « Les gens à Metz connaissent ma mentalité, ils savent très bien qu’à ce niveau-là il n’y a pas de soucis. Auparavant, il (Luis Fernandez) a été confronté à cette situation car il a eu le choix entre la France et l’Espagne. Il est en bonne position pour me comprendre. Je prendrai une décision plus tard par rapport à la sélection. Le discours qu’il a pu avoir dans la presse m’a un peu gêné mais c’est comme ça« , a-t-il expliqué.

A rappeler qu’avant Luis Fernandez, le milieu du terrain guinéen, Bouna SARR, avait renoncé à la dernière CAN 2015, en Guinée Equatoriale avec Michel Dussuer, pour dit-il, concentrer ses efforts dans son Club (Metz) afin de maintenir son poste de titulaire.

Abdoul Wahab Barry, www.kbabachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.