Tentative d’assassinat: l’UFDG fait un appel aux auteurs présumés

« Je vais dire aux auteurs de cette tentative que je ne fléchirai pas, je continuerai mon combat jusqu’au sacrifice ultime s’il y a lieu. Parce qu’on ne peut pas accepter que nos libertés soient confisquées, que notre Constitution soit violée en permanence par M. Alpha Condé. »

Dalein Diallo a certainement la baraka, pour avoir échappé à la tentative d’assassinat avec Faya Milimono, leader du Bloc libéral. Le président de l’UFDG réitère : « Je l’ai dit, nous sommes dans un État voyous », par conséquent, « Nous continuerons de manifester, il y a déjà 95 morts et si je suis le 96ème ou 97ème, ce n’est rien pour la démocratie, pour la République, pour les droits humains dans mon pays. »

Dalein Diallo avoue être surpris, en dépit des appels à la retenue : « Je vais avouer que je ne croyais pas, qu’on pouvait aller à l’extrême parce que je sortais pour aller exercer un droit constitutionnel.Lorsque vous prenez le risque de faire la politique dans un régime dictatorial comme celui de Monsieur Alpha Condé, vous devez vous attendre à tout. Donc moi ça ne m’ébranle pas, comme je l’ai dit, nous allons continuer le combat, pour le respect de notre constitution, pour le respect de ma loi, et pour le respect des droits des citoyens, dont celui de manifester dans la rue et sur les places publiques. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.