Terrorisme en Guinée : alerte ou alibi de Condé?

Ebola a malmené la Guinée grâce à la négligence et au bon vouloir d’Alpha Condé. L’épidémie s’est encrée et a tué des centaines de personnes dont des médecins. La Guinée peine à se tirer d’affaire, deux ans durant. C’est toute l’économie déjà bancale qui paie les frais. Les petits malins profitent pour s’en faire pleines les poches. La présidentielle arrive. Le pouvoir est loin d’être prêt, parce qu’il n y a aucun résultat ou presque à présenter à l’électorat.

Alpha Condé évoque aujourd’hui une menace terroriste. C’est la psychose. Mais en réalité, cette nouvelle posture est-elle une réelle alerte ou un simple alibi pour occuper les esprits, distraire l’opinion ? Nul ne le sait mais Alpha quant à lui est formel : « Il y a une semaine, les Français m’ont appelé pour me dire : attention, on va vous attaquer à Mandiana », rapporte-t-il samedi devant les étudiants de l’Université de Sonfonia. Avant d’ajouter : « Tout le monde sait que la Guinée, la Côte d’Ivoire et le Burkina sont menacés ! C’est pourquoi le Cameroun et le Tchad veulent interdire le port du voile. Donc, ce n’est pas une question politique. Quand certains disent que c’est le président qui veut interdire le port du voile, c’est faux. C’est de la manipulation politique. Je suis le président d’un Etat laïque. Je n’ai pas de différence entre les religions ».

On verra bien….

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.